Citation

 » Curieux cette impossibilité de se détacher tout à fait des êtres que l’on a aimés, ce besoin de les retenir, de retarder désespérément le moment où ils ne seront plus rien pour nous. « 

Citation dans Citations 74873851-300x200



Citation

Je lui offre les battements de mon cœur et elle en fait le compte !

[Parlant de son Infirmière]

Sacha Guitry

Citation dans Citations Big2-300x300



Citation

Je sais que je suis paranoïaque, mais ce n’est pas parce que je suis paranoïaque qu’ils ne sont pas tous après moi.

Pierre Desproges

Citation dans Citations paranoia1-300x300



Il a compris…

 

Je comprends mieux pourquoi ta pas confiance  en toi !

– ah bon pourquoi ?

-ba ta mère ne fait que te rabaisser !

 

Et depuis hier sa n’arrête pas de tourner en boucle dans ma tête il a vu ma mère a peine trois quart d’heure et il a déjà compris !!! Je ne sais pas si c’est pasque je lui en avait parlé ou qu’ a force d’entendre parler de ma mère par un peu tous le monde il a compris comment elle était !! Mais il sait !!!

Je sais pas sa n’arrête pas de me revenir ne tête pire qu’un boumerang! Ça fait mal mais il sait pourquoi je doute autant pourquoi j’angoisse tellement !!!

Je ne sais pas, je serais pas trop dire si sa me soulage ou si ça me fait mal! je crois que sa me fait mal !!! il voit a quel point j’ai pu pâtir de tous ce qu’elle m’a toujours dit! je sais pas sa me perturbe!!! J’ai le cœur en vrac en ce moment la moindre chose me trouble me perturbe me fait peur !! J’ai simplement envie de rester dans mon lit en boules sous les couvertures et sa pourtant se n’est pas moi !!! je sais pas je perds mon envie, ma motivation… !!!! j’ai tellement mal et tellement la trouille je veux pleurer tous le temps !!! ça n’a aucun sens !! je crois que je me suis perdu en route!!!

Il a compris... dans Les battements de mon coeur coup-de-blues-300x205



Ne me brise pas.

Je me suis toujours posé la question du pourquoi on pleurait… Pourquoi on nous a donnez la capacité de verser ses larmes qui ne servent a rien. Elle nous embrouille seulement la vue, nous font rappelé a quel point nous souffrons. Je maudit tout cette eau qui arrive a couler de ses yeux stupide. Mon cœur redeviendra dure parce que la sensibilité me fait trop de mal.

Encore ce soir, je me dis a quoi bon pleurer. Les larmes n’ont jamais rien changé a la tournure des évènements.. Elles montre simplement notre faiblesse et notre impuissance face a tout cela..

 

Tu veux que je m’en aille, je vais m’en allée…

un gars qui retient pas celle qu’il aime, ne l’a mérite pas.

 

Parfois c’est plus facile de tout ignorer, faire comme si on ne savait rien. Jouer l’innocente aveugle, qui ne veux pas voir la vérité qui nous saute aux yeux. On ce bouche les oreilles, on ignore totalement les avertissements des autres, parce que c’est plus simple de vivre dans un petit doute, que dans une énorme tristesse qui finira par nous détruire. Mais est-ce que c’est vraiment mieux de faire durer le mal? Remettre toujours au lendemain? Est-ce que c’est préférable de tout savoir tout de suite, ou il y a des moments pour cela? Pour moins souffrir ensuite? Peut-on ce préparer a une peine certaine? Malgré tout, mes yeux et mes oreilles de temps en temps font les imbéciles, même si ma tête et mon coeur sont conscient de tout ce qui passe autour.

Il a des choses qu’on dit par respect et parce que celui ou celle qu’on aime a une totale confiance en nous…

Parfois on voudrait juste transformer la vérité parce qu’elle est juste trop dur. Parce qu’on n’a pas envie de blesser ceux qu’on aime, encore moins leur mettre dans le crâne des choses due a des erreurs qui pour nous ne valent plus rien…

J’ai toujours eu la gueule facile, jamais eu peur d’avouer mes torts de dire ce que je pensais… Je voulais aussi des gens identique a moi dans mon entourage… Mais plus je vieillie, plus le chemin a été difficile et j’ai trop souffert… et plus je m’aperçois que les gens on tellement de mal a être simplement honnête ne serais ce qu’en vers eux –mêmes !

Ne me brise pas.  dans Les battements de mon coeur jose-you-vip-blog-com-286731neposhloebyyuppikai0-243x300

 



Sans toi…

Arrêter les pendules, couper le téléphone,
Empêcher le chien d’aboyer pour l’os que je lui donne.
Faire taire les pianos, et sans roulements de tambours,
Sortir le cercueil avant la fin du jour.
Que les avions qui hurlent au dehors,
Dessinent dans le ciel ces trois mots, Il Est Mort.
Nouer des voiles noirs aux colonnes des édifices,
Ganter de noir les mains des agents de police.
Il était mon Nord, mon Sud, mon Est et mon Ouest,
Ma semaine de travail, mon dimanche de sieste,
Mon midi, mon minuit, ma parole, ma chanson.
Je croyais que l’amour jamais ne finirait, j’avais tort.
Que les étoiles se retirent, qu’on les balaye,
Démonter la lune et le soleil,
Vider l’océan, arracher la forêt,
Car rien de bon ne peut advenir désormais.

Wystan Hugh Auden (1907-1973)

Sans toi... dans Les battements de mon coeur 3082988579_1_3_QBZ3PatC-300x199



Citation

Tout ce qui compte vaut la peine d’attendre.

Marilyn Monroe

Citation dans Citations 3000596455_1_11_QpGu4HzW-300x222



Citation

Les femmes ont à leur disposition deux armes terribles : le fard et les larmes. Heureusement pour les hommes elles ne peuvent pas s’en servir en même temps.

Marilyn Monroe

Citation dans Citations 1800401012_small_1-219x300



Citation

Il n’est aucun problème humain qui ne puisse trouver sa solution, puisque cette solution est en nous.
Alfred Sauvy

Citation dans Citations 2864387252_6-300x199



Citation

Écrire est toujours un art plein de rencontres. La lettre la plus simple suppose un choix entre des milliers de mots, dont la plupart sont étrangers à ce que vous voulez dire.

Citation dans Citations 3015080945_1_3_ZwNRmmIO



123456...32

l'amitié |
les oufs du 6 2 |
maclasse77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | queportelenain
| einer666
| histoires de Ninnin