»Tes un peu comme une drogue, je suis en manque de toi »

Parce qu’on ne sait jamais ce que demain va nous réservez. Accrochons-nous a notre espoir qui nous fait sourire et a tout les  »peut-être » et les  »j’espère » que la vie peux nous donnez. Je préfère rêver, un peu plus seulement pour ne pas lâcher prise. Parce que j’ai déjà un pied dans la tombe..

 

Quand tout ce bouscule en même temps..

 

Les mauvais choix on déjà été pris. On ne peut malheureusement pas revenir en arrière. Si la machine existerait, le passé aurait été modifié a de nombreuses reprises.

Je m’effondre, loin de toi, je succombe… à tes yeux, a ta bouche, a tes mains, a tes cheveux, a ton odeur.. Ton toi complet me fais revivre. Je repense, et je suis bien. Le désir d’être avec toi s’agrandit. T’aimer autant me tue chaque jours d’avantage. Je suis morte depuis toi. Depuis la toute première journée, j’ai sue.. encore.. j’ai du mal a dire.. Je t’aimerai.

Chaque battement de mon cœur me son douloureux a présent sans toi. Être si loin me blesse… Comme fais-tu? Es-ce vraiment de l’amour que tu as éprouvé? Tu disais vraie ? Pourtant la vérité je la ressens encore jusqu’en dedans. Elle ce sert en moi et m’étouffe. Je t’aime tellement… mais a quoi bon? Si je meurs un peu plus a chaque fois parce que ton indifférence est comme un coup de couteau en plein cœur. En combien de morceaux on fini par cesser de battre? Car ils deviennent de plus en plus violent… et a chaque fois sa me fait de plus en plus mal..

M’as-tu déjà oublié? Je ne t’oublierai jamais.

ladroguederemi1.jpg

ENCORE GRÂCE A JADE!!!



Laisser un commentaire

l'amitié |
les oufs du 6 2 |
maclasse77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | queportelenain
| einer666
| histoires de Ninnin