Le temps ni change rien et jamais n’y changera rien…

Après tous ce temps tous ces choix toutes ces larmes, mes sentiments sont toujours là et je n’arrive toujours pas a me détacher de toi,  je pense a toi, et j’ai toujours cette boule a l’estomac de peur de te voir ma peur a pris le pas sur mon excitation. Mes sentiments me rendent si vulnérable si tu savais.

Seule dans ma chambre poser prés de la fenêtre je regard ces étoiles et je repense a nous deux …  je repense a  toi, et aujourd’hui je me voie, je vois ma vie cette vie que j’avais rêver a tes côtés blotti dans tes bras, mais ce soir seule mes larmes reflète sur la vitre et je prie les étoiles d’exaucer mon souhait le plus cher qu’un jour du m’aime si tu savais a quel point mes sentiments pour toi me détruise jours âpres jours  je me consume dans les flammes de mon amour pour toi c’est  long c’est intense c’est chaud sa pétille et sa ne s’arrête pas sa brule tous sur son passage mon envi de vivre,  ma joie de vivre,  mes joies, mes amitiés, mes fou rire, mes envies, mes rêves, mes rires  et ma seule façon d’essayer d’éteindre cette incendie qui me consume ce sont mes larmes.

28333512002007b080a5v0.jpg

 



l'amitié |
les oufs du 6 2 |
maclasse77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | queportelenain
| einer666
| histoires de Ninnin