Ces endroits…

Quand nous désertent le désir de vivre et la force d’aimer, le monde nous parait inhabité. nous ne percevons plus du vent que sa lumière aveugle, de l’espace que son impassible démesure. Sans doute, s’il en est ainsi, c’est que ces lieux ou vont nos vies ne sont rien d’autre que le reflets exacts de nos âmes
Henri Gougand

Il y a des lieux comme sa qui nous marque ou parfois qui nous frappe. Lorsque l’on y revient : ces lieux ou l’on a grandit ou l’on a aimer, partager, endurer, souffert… ces lieux sont ceux qui nous on vu grandir dans lesquels on a découvert des choses la vie des secrets … tous ces lieux qui nous habite. C’est murs ou ces arbres qui on vu et qui gardes nos secrets, nos blessures , nos déchirures ;

Parfois il est douloureux di revenir, et parfois ces lieux nous aspire, nous inspire. Le film de nos vies ce déroule forcement en des lieux , parfois secrets, magique, effrayant.Mais ce n’est pas tant l’endroit, c’est notre vécu qui fait les impressions et plus encore la personne ou les personnes qui on partager ces instants. Ces instants de bonheurs magique ou d’horreur tragique.

C’est lieux mystérieux , connu, ou inconnu , ou y a laisser une part de soi. Ce bout de nous que l’on veut ou non retrouver ce réapproprier ou délaisser a jamais…

Pour qu’un homme puisse grandir, ce dont il a besoin c’est du libre accès aux choses, aux lieux, aux documents. Il a besoin de voir , de toucher , de manipuler, je dirais volontiers de saisir tout ce qui l’entoure un milieu qui ne soit pas dépourvu de sens

Ivan Illich

 

On parle souvent de la conscience : il serait peut-etre plus à propos de parler des consciences , car on en voit de toutes sortes, de toutes tailles, de toutes qualités, de toutes saisons , il en est de sévères, de douces, de fièvre, de commodes, de clairvoyantes , d’aveugles, de larges, d’étroites, impérieuses, de silencieuses, elles varient comme les temps , les lieux , les lois, les intérêts, les circonstances, et les partis. Elles se ressemble si peu qu’on conçoit à peine quelles soient de la même famille et qu’elles portent le même nom

Louis-Phillipe de Ségur

banc.jpg



Laisser un commentaire

l'amitié |
les oufs du 6 2 |
maclasse77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | queportelenain
| einer666
| histoires de Ninnin