L’Amour ce sentiment tellement mystérieux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il m’arrive parfois d’avoir envie que les ténèbres me prenne la main
Mais l’Amitié et là pour me sauver.

Les âmes grises qui parfois m’environne, m’emprisonne et m’empoisonne
J’ai bien du malheur d’aimer,
Et je recherche la vérité dans Le dictionnaire du Diable
Mes Pensées s’envoles
La tentation d’exister vraiment m’envahit
Je n’espère plus
Jusqu’à l’épuisement
L’envers et l’endroit n’existe plus
Ma chute fait mal
Les Notes de musique résonnent
Le miroir ou mes idées ce reflète brille
Et alors ma Vie secrète ce réveille
Les plaisirs de la mélancolie joue dans mon Châteaux de colère
Ce que je crois des Nouvelles démesurées ne sont pas immortelles
La dame de cœur de ces Risibles amours,
OH !La plaisanterie,
Dans l’Intimité elle les a tous trompés
Pensées pour moi-même
Le miroir de mon âme et de Ce que je crois
Les Aléas de ma vie mon endurcit
Par amour
J’ai Oser écrire, les Éloges de la folie

 

 

 

 

 

518993350.jpg

 

 



Laisser un commentaire

l'amitié |
les oufs du 6 2 |
maclasse77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | queportelenain
| einer666
| histoires de Ninnin